12 startups africaines sélectionnées pour la cohorte ARM Labs Lagos Techstars 1

Après son lancement en avril 2021, ARM Labs Techstars Lagos Accelerator a admis 12 startups africaines pour le lot pionnier du programme de trois mois axé sur les startups fintech et proptech en phase de démarrage basées en Afrique.

La cohorte inaugurale est composée de 10 startups nigérianes et de deux startups kenyanes, avec 50% de femmes PDG. “C’est une décision de notre confiance dans les équipes; leur produit, leur marché et leur traction”, a déclaré Oyin Solebo, MD chez ARM Labs Lagos Techstars, à Benjamindada.com lors d’un appel.

Selon elle, le Nigeria est sans doute l’écosystème le plus actif et le plus vaste, il est donc normal que davantage de startups viennent de ce pays d’Afrique de l’Ouest. “D’après les candidatures que nous avons reçues, ces 12 étaient les meilleures. Cependant, les prochaines cohortes seront plus diversifiées. Ma vision est que Techstars soit dans plusieurs villes d’Afrique”, a-t-elle ajouté.

“Lagos a construit un écosystème de startups prospère qui mérite une exposition, des investissements et des ressources plus mondiaux, et nous voyons un potentiel extraordinaire sur le marché.”— Nancy Wolff, directrice générale, Techstars.

Chacune des startups sélectionnées recevra jusqu’à 120 000 $, ainsi qu’une programmation de startup organisée et un accès au vaste réseau de Techstars de plus de 7 000 mentors, plus de 20 000 investisseurs, anciens élèves et partenaires commerciaux.

Le lot de pionniers qui a débuté en décembre 2022 a eu des engagements avec plus de 100 mentors et conférenciers, dont Tunde Kehinde ; co-fondateur et PDG, Lidya, Bode Abifarin ; directeur de l’exploitation, Flutterwave, Fara Ashiru Jituboh ; Fondatrice et PDG, Okra et Amandine Lobelle ; COO, Paie. La journée de démonstration aura lieu à Lagos le 16 mars 2023.

Découvrez le lot inaugural de l’accélérateur ARM Labs Lagos Techstars

S’exprimant sur le choix des secteurs, en particulier les startups fintech et proptech, Mme Solebo a déclaré “il s’agit d’une évaluation de l’endroit où il y a un potentiel de marché. De plus, puisqu’il s’agit d’un programme de partenariat avec ARM Labs, l’immobilier et les services financiers sont l’endroit où une grande partie de leur expertise et le réseau est.”

Cependant, elle a noté que l’accélérateur basé à Lagos pourrait diversifier ses investissements dans d’autres secteurs dans les années à venir. L’accélérateur Techstars basé à Lagos est conçu pour fonctionner pendant trois ans, investissant dans 36 startups sur trois lots.

Vous trouverez ci-dessous la cohorte inaugurale du programme d’accélération ARM Labs Lagos Techstars :

alphabloQ

alphabloQ est une plateforme d’investissement immobilier fondée par Trevor Kimani et John Mbui. La mission de la startup est simple : réduire la barrière d’entrée pour les investisseurs immobiliers en permettant aux investisseurs d’acheter une fraction des propriétés génératrices de revenus.

peppa.io

peppa.iofondé par Banky Alao, Bridget Yadua-Soremekun et Emmanuel Obute, rend plus sûr l’achat sur les plateformes sociales pour les Africains grâce à l’utilisation de la protection des paiements.

“Être accepté dans l’accélérateur Techstars était une validation indubitable de peppa.io”, a déclaré Banky Alao, PDG de peppa.io, une société de services fintech dédiée à la protection des paiements. “Le programme nous a mis sur la voie d’une croissance et d’un impact exponentiels. Absolument la meilleure chose qui nous soit arrivée.”

CDCare

CDcare permet aux Africains de posséder facilement des gadgets, des appareils électroménagers, des voitures et plus encore sans intérêt, grâce à des plans de versement intelligents. La société a été fondée par Tobi Odukoya et Deji Farohun.

Cladfy

Fondée par Ebby Gatamu et Kibe John, Cladfy fournit aux prêteurs de microfinance un profilage de crédit, une gestion numérisée des prêts et un accès à un financement abordable et fiable.

“Je suis ravie de notre sélection dans la famille Techstars car traditionnellement, en tant que fondatrice africaine de la fintech, les chances sont souvent contre vous”, a déclaré Ebby Gatamu, co-fondateur de Cladfy. “Ce programme nous a non seulement appris à nous concentrer sur le problème et nos clients, mais nous a également amenés à rencontrer et à interagir avec des personnes phénoménales que nous n’aurions peut-être jamais rencontrées autrement.”

Feuilleter

Feuilleter construit PayPal pour l’Afrique ; permettant aux utilisateurs de connecter plusieurs comptes bancaires et de payer directement à partir d’une seule source, ce qui rend les paiements 7 fois plus rapides. Ruth Olojede et Dipo Gbadebo sont les fondateurs de l’entreprise.

Kéblé

Kébléfondée par Emmanuel Oballa, Agulanna Josemaria, Adebisi Borokinni et Valentine Offiah, permet aux Africains du pays et de l’étranger d’acheter des fractions de biens immobiliers mondiaux pour aussi peu que 10 dollars.

De même, l’Afrique

également alimente le financement des smartphones en permettant aux gens d’acheter des smartphones neufs et d’occasion certifiés sur un plan de paiement flexible. Keza Africa a été fondée par Aisha Hussaini.

salade

salade a été fondée par Chikodi Ukaiwe et Seunfunmi Omotunde et offre aux employés un accès à des services financiers et à des avantages au-delà de leur salaire mensuel.

Lettre d’accompagnement

Lettre d’accompagnement simplifie le processus de démarrage et de développement d’une entreprise au-delà des frontières, grâce à sa solution unique pour l’enregistrement, la banque et la conformité réglementaire. La société a été fondée par Eunice Olopade, Abdulwaheed Yusuf et Usman Sotunde.

Parler de ville

Parler de villefondée par Folake Edun, construit Zone!-une plate-forme de protection offrant aux entreprises la tranquillité d’esprit lors du déplacement de biens et de personnes d’un point A à un point B, en fournissant des analyses de localisation et de comportement en temps réel, un suivi des véhicules et un accès aux assureurs.

Rubans

Rubans est un prêteur numérique pour les prestataires de soins de santé, utilisant l’apprentissage automatique, des partenariats et des solutions SaaS tierces intégrées pour fournir des prêts pour l’achat de médicaments et d’équipements médicaux. Vittas a été fondée par Sulav Singh, Collins Uche et Eric Okemmadu.

Huître Finance

Fondée par Ifedolapo Lawal, Olusola Onajobi et Omotayo Iginla, Huître démocratise le crédit en Afrique. La société fournit aux prêteurs une infrastructure pour les aider à lancer des produits de microcrédit à faible risque, à développer leurs portefeuilles et à pénétrer de nouveaux marchés en moins de 30 minutes.


Article associé: Une analyse des investissements de Techstars en Afrique depuis 2015


“L’excitation de soutenir un programme d’accélération réside dans le potentiel de déclencher l’étincelle de l’innovation et de la regarder se transformer en un feu ardent d’impact et de changement. Alors qu’ARM s’associe à Techstars pour lancer un programme d’accélération qui fournit un financement, un mentorat et un accès aux réseaux et aux ressources, notre objectif est de dénicher la prochaine série de licornes hors d’Afrique », a déclaré Ina Alogwu, directrice du groupe, transformation numérique, ARMHoldCo, dans un communiqué partagé avec Benjamindada.com.

Leave a Comment