La Fondation Schwab, soutenue par le WEF, nomme les meilleurs innovateurs sociaux pour cette année, 5 Indiens sur la liste

New Delhi: Dans le cadre de la réunion annuelle du Forum économique mondial à Davos en Suisse, la Fondation Schwab pour l’entrepreneuriat social – l’organisation sœur du WEF – a récompensé mercredi 16 organisations pour l’innovation sociale de pays comme l’Inde, l’Uruguay, le Salvador, le Nigeria, les États-Unis, la France et les Émirats arabes unis.

Les gagnants comprennent 25 dirigeants, dont cinq Indiens, travaillant dans des domaines tels que l’éducation, l’agriculture, la microfinance, les projets environnementaux et l’autonomisation des femmes dans l’économie informelle.

Les cinq Indiens qui ont remporté les prix étaient Aniket Doegar, co-fondateur et PDG de Haqdarshak Empowerment Solutions ; Kanika Pal, responsable du développement durable pour l’Asie du Sud chez Unilever ; et Khushboo Awasthi, designer du Punjab Education Collective, et les co-dirigeants Rucha Pande et Simranpreet Oberoi.

Le WEF a récompensé les principaux innovateurs de cette année dans 4 catégories – Entrepreneurs sociaux, Intrapreneurs sociaux d’entreprise, Intrapreneurs sociaux publics et la nouvelle catégorie, Innovation sociale collective.

Innovateurs sociaux exceptionnels

Les entrepreneurs sociaux sont des leaders qui créent des solutions systémiques aux défis sociaux et environnementaux du monde d’aujourd’hui, de la crise des réfugiés et des violations des droits de l’homme aux infrastructures hydrauliques et à l’inclusion financière. Sept organisations d’Uruguay, d’Inde, des Territoires palestiniens, d’El Salvador, des États-Unis, du Nigéria et du Pakistan ont été récompensées dans cette catégorie.

Haqdarshak Empowerment Solutions Private Limited (HESPL) d’Aniket Doegar est une organisation à impact social qui travaille à la numérisation des régimes de protection sociale en Inde afin d’améliorer l’accessibilité pour les communautés rurales et urbaines à faible revenu. HESPL a numérisé plus de 6 000 programmes dans diverses langues indiennes locales et soutenu plus de 120 000 personnes dans les zones rurales et urbaines au cours des sept dernières années.

Une autre lauréate est Säbeen Haque du Pakistan – co-fondatrice et directrice exécutive de DoctHERS – pour son travail visant à fournir des soins de santé abordables et de qualité aux femmes du pays. Lancée en 2014, cette plateforme de soins de santé innovante permet de connecter les femmes médecins à des millions de patients issus de communautés marginalisées, aidant les femmes à avoir un meilleur accès aux soins de santé et réintégrant les femmes médecins dans la population active. L’entreprise sociale pakistanaise vise à réduire de 50 % les taux de mortalité néonatale, maternelle et médicale grâce à la consultation vidéo et à d’autres services de télésanté.

Intrapreneurs sociaux publics

Deux innovateurs des Émirats arabes unis (EAU) et de la Sierra Leone en Afrique de l’Ouest ont été récompensés cette année dans cette catégorie. Les intrapreneurs sociaux publics sont des leaders au sein du secteur public, des gouvernements et des organisations internationales, qui créent un bien public grâce à l’innovation sociale dans le cadre de politiques, de réglementations ou d’initiatives publiques.

Parmi les lauréats, Bushra Al Mulla, directrice générale de la Family Care Authority d’Abu Dhabi, travaille à l’amélioration de la qualité de vie en offrant des services spécialisés en fonction des besoins des familles et en autonomisant les enfants et les personnes handicapées. Yvonne Aki Sawyerr, maire du conseil municipal de Freetown en Sierra Leone, a été récompensée pour son travail de transformation des services, des infrastructures et de l’environnement de la ville en utilisant une approche inclusive basée sur les données.

Intrapreneurs sociaux d’entreprise

Deux innovateurs français et indiens ont été récompensés pour leur travail au sein d’entreprises multinationales ou régionales pour répondre à des enjeux sociétaux. Les intrapreneurs sociaux d’entreprise sont des leaders qui travaillent au développement de nouveaux produits, initiatives, services ou modèles commerciaux au sein des entreprises pour résoudre les défis auxquels le monde est confronté aujourd’hui. Parmi les lauréats figurait Benoit Bonello, directeur de l’innovation sociale du groupe SUEZ, qui a été récompensé pour son travail à la tête de l’approche commerciale inclusive de l’entreprise afin d’avoir un impact positif sur la société et l’environnement.

L’Indienne Kanika Pal, responsable du développement durable en Asie du Sud chez Unilever, a remporté le prix pour son travail de campagne en faveur de communautés saines et durables. Elle a fondé la Solutions for Clean and Healthy Environment Foundation pour influencer le changement de comportement pour une planète plus propre.

Innovation sociale collective

Enfin, la Fondation Schwab pour l’entrepreneuriat social a introduit cette année une nouvelle catégorie pour reconnaître le travail d’organisations qui se réunissent pour résoudre des problèmes complexes qui ne peuvent être résolus par des acteurs individuels. Dans la catégorie « Innovation sociale collective », les organisations qui travaillent ensemble pour utiliser de manière optimale des ressources telles que les connaissances, les solutions innovantes, le capital humain et plus encore pour résoudre des problèmes profonds à travers le monde sont reconnues pour leurs contributions.

Cinq organisations du Canada, d’Allemagne, d’Inde, du Royaume-Uni et du Brésil ont été récompensées, dont le Punjab Education Collective de l’Inde, un groupe de quatre organisations axées sur l’éducation travaillant à la transformation du système d’éducation publique dans l’État.

En identifiant les principaux défis structurels, ce collectif co-crée des solutions à travers des programmes impliquant les parents, les enseignants, les administrateurs des écoles et des districts, et les ONG, entre autres, pour aider à améliorer l’expérience éducative.

Khushboo Awasthi, Rucha Pande et Simranjeet Oberoi du Punjab Education Collective ont été récompensés pour avoir eu un impact sur 2,3 millions d’élèves dans 19 000 écoles publiques de l’État.

La Fondation Schwab pour l’entrepreneuriat social se compose d’une communauté de plus de 450 entrepreneurs sociaux mondiaux qui ont eu un impact sur la vie de près d’un milliard de personnes dans 190 pays. Ces entrepreneurs offrent un accès aux soins de santé, à l’éducation, au logement, à la finance, aux compétences numériques et aux réseaux de plaidoyer, ce qui se traduit par la création d’emplois, des opportunités économiques, une meilleure santé et la stabilité.


A lire aussi : Lutte contre la pauvreté, le changement climatique n’est pas isolé. Protéger les pauvres avec des taxes sur l’énergie


Leave a Comment