Sebastian Korda envisage les prochaines étapes après la course étincelante de l’Open d’Australie | Circuit ATP

Sébastien Cordac’est open d’Australie La campagne s’est peut-être terminée par une déception sur blessure mardi à Melbourne, mais l’état d’esprit d’après-match du joueur de 22 ans ne reflétait pas cela.

“Il y a beaucoup de points positifs”, a déclaré Korda, qui suivait Karen Khachanov par deux sets et une pause dans leur affrontement en quart de finale avant de se retirer avec une blessure au poignet sur Rod Laver Arène. “Beaucoup plus de points positifs que de points négatifs. Aujourd’hui a été difficile, mais j’espère que ce n’est rien de grave et que je peux m’en occuper, donc je ne l’aurai plus à l’avenir.

“[It was] encore un super tournoi [for me]. Mon premier quart de finale dans un Grand Chelem. Je vais aller de l’avant la tête haute et continuer à travailler.

Tu pourrais aussi aimer:
Khachanov scelle les progrès de SF après la retraite tardive de Korda

Korda a eu son poignet scotché à 3-2 dans le deuxième set contre Khachanov et a eu du mal à frapper son coup droit à partir de ce moment. Il a finalement pris sa retraite avec son adversaire menant 7-6 (5), 6-3, 3-0, et a révélé plus tard qu’il s’agissait d’une récurrence d’un problème qu’il avait rencontré pour la première fois lors de sa course au match de championnat au Adélaïde International 1 début janvier.

“Je l’ai eu un peu à Adélaïde il y a quelques semaines, mais ensuite c’est parti”, a déclaré l’Américain. “Pendant les matchs [in Melbourne]c’était tout à fait bien. Puis juste un genre de raté est revenu, et ça a commencé à me déranger beaucoup après ça.

«J’ai en quelque sorte su ce que c’était tout de suite, juste au moment où j’ai frappé le retour. J’ai en quelque sorte ressenti cet endroit que je ressentais auparavant. Certains coups droits, je ne pouvais même pas tenir la raquette. La volée était presque impossible pour moi. Donc c’était un peu dur. »

Suivez le casting de l'ATP Tour |  Point de rupture

Le développement malheureux a mis fin à une course stellaire pour le joueur de 22 ans à Melbourne Park, où il a abattu Christian Garin, Yosuke Watanuki, Daniel Medvedev et Hubert Hurkacz pour atteindre son premier quart de finale du Grand Chelem.

“Je veux dire, vous vous sentez évidemment bien sur le terrain”, a déclaré Korda, lorsqu’on lui a demandé s’il avait de véritables espoirs de titre après sa série de victoires impressionnantes à Melbourne. “Vous jouez évidemment contre de très bons adversaires, vous battez des adversaires et vous vous sentez vraiment bien dans votre peau. Vous savez, plus vous jouez, mieux vous vous sentez.

«Je jouais juste du très bon tennis. Je sais que probablement personne ne voulait vraiment me jouer en ce moment. J’ai vraiment cru en moi tout le temps.

De ses quatre victoires cette quinzaine, la victoire en deux sets contre Medvedev se démarque. Korda a démonté un deux temps open d’Australie finaliste avec une démonstration presque parfaite de tennis sur tous les terrains au troisième tour, une victoire décisive pour un joueur qui a grimpé de six places au 25e rang du classement Pepperstone ATP Live à la suite de ses exploits à Melbourne et s’est préparé pour un nouveau sommet de carrière.

“[I have] beaucoup de confiance maintenant », a déclaré Korda. “J’ai toujours été très proche de gagner les grands matches, mais maintenant je m’en sors. Je pense que c’est une énorme leçon que j’ai apprise et à l’avenir, je suis vraiment fier de moi.

“À l’avenir, je vais continuer à essayer de faire la même chose, continuer à être mentalement de la même manière. Vous savez, je pense que je peux faire de très grandes choses dans un avenir proche.

Aide à la crise en Ukraine

Korda était l’un des trois Américains à atteindre les quarts de finale à Melbourne, la première fois depuis 2005 que trois hommes américains atteignaient les huit derniers d’un Grand Chelem. Un de ses compatriotes, Tommy-Paul ou étoile #NextGenATP Ben Sheltonira encore plus loin, la paire devant s’affronter en quart de finale mercredi.

Désormais l’un des 10 hommes américains dans le Top 50 du classement Pepperstone ATP Live, Korda, 22 ans, a reconnu la camaraderie entre les talents actuels de l’ATP Tour de son pays natal. Il garde l’espoir d’un champion américain à Melbourne, malgré sa propre sortie en quart de finale.

“Bien sûr [tennis is] individuel, mais nous avons aussi la Coupe Davis », a déclaré Korda. “Je pense qu’avec le groupe que nous avons, je pense que nous pouvons très bien faire dans un avenir proche. Nous sommes tous de très bons amis. Je suis de bons amis avec Tommy et je commence aussi à devenir de bons amis avec Ben.

“Je leur souhaite tout ce qu’il y a de mieux. Ils vont faire un grand match et j’espère qu’ils pourront aller jusqu’au bout.

Leave a Comment