Drivers TSR1 légers Titleist, bois de parcours et hybrides

Le driver TSR1 de Titleist est 40 grammes plus léger qu’une construction standard.

Jonathan Mur/GOLF

Le driver TSR1 de Titleist (600 $ ; 9, 10 et 12 degrés), le bois de parcours (349 $ ; 15, 18, 20 et 23 degrés) et l’hybride (249 $ ; 20, 23, 26 et 29 degrés) seront disponibles en prévente en février 2 et au détail le 23 février.

À environ 40 grammes de moins qu’un pilote standard, Titleist 460cc TSR1 chauffeur est exactement ce que vous pensez — un produit léger conçu pour des vitesses de swing plus lentes à modérées qui veulent prendre plus de distance (et lancer) sans apporter de modifications importantes à leur swing.

Pour mettre un chiffre sur “la vitesse de swing plus lente à modérée”, Titleist a mené des recherches qui ont révélé qu’un tiers des golfeurs balancent le club à moins de 90 mph. Cela signifie-t-il que seuls les golfeurs de moins de 90 ans bénéficieront de la technologie ? Pas nécessairement. Nelly Korda, qui le balance à environ 102 mph, a fait le passage à TSR1 – bien qu’avec un manche plus lourd de 60 grammes – et a augmenté sa vitesse de balle de 152 mph à 154 mph, ce qui a entraîné une distance de transport supplémentaire de 10 mètres (290 mètres).

Ainsi, bien que la tête de driver ultra-légère soit conçue pour les golfeurs plus lents, elle présente également des avantages pour des vitesses légèrement plus rapides.

Mais revenons à la technologie derrière TSR1. Au lieu de faire exploser TSi1 et de recommencer, Titleist a apporté des modifications progressives à TSR1, en commençant par un nouveau visage multi-plateaux qui a fait ses débuts avec TSR2, TSR3 et TSR4. La nouvelle construction à épaisseur variable construit la face élastique vers l’intérieur pour créer une mesure CT constante sur toute la surface.

Combiné à sa forme aérodynamique, Titleist a vu une augmentation de 1,5 mph de la vitesse du club lors des tests robotiques, ce qui se traduit par une vitesse de balle supplémentaire de 0,75 mph.

Le pilote TSR1 de Titleist sous tous les angles.

Jonathan Mur/GOLF

Avec une couronne plus élevée que les autres pilotes de la gamme Titleist, le CG veut naturellement aller plus haut. Dans ce cas, le CG supérieur est presque parfaitement centré avec le visage, tout en restant profond pour induire un lancement haut. (Par rapport aux autres modèles TSR, le CG sur TSR1 est plus profond de 3 mm (TSR2), 4,5 mm (TSR3) et 6 mm (TSR4).)

“En déplaçant le centre de gravité plus haut, cela nous a permis de renforcer le loft, de maintenir l’effet et d’obtenir une certaine vitesse de balle”, a déclaré Stephanie Luttrell, directrice du développement du bois métallique chez Titleist. “C’est vraiment une mise au point du design.”

Garder le CG centré et le pousser profondément dans la tête a permis de conserver un semblant de biais de tirage, ce que les golfeurs attendent des produits légers. N’appelez simplement pas TSR1 un pilote ordinaire biaisé par le tirage.

“[The CG] C’est ce qui différencie TSR1 de ces produits biaisés sur le marché », a déclaré Luttrell. “Il est unique en ce sens qu’il ne s’agit pas d’un produit de tirage spécifique, mais il est vraiment destiné à optimiser le lancement, la vitesse, la rotation et la distance pour le joueur à vitesse de swing plus lente.”

Tous nos choix de marché sont sélectionnés et organisés de manière indépendante par l’équipe éditoriale. Si vous achetez un produit lié,
GOLF.COM peut percevoir une rémunération. Le prix peut varier.

Pilotes Titleist TSR1, TSR2, TSR3 et TSR4

600-800 $

Cliquez pour acheter un nouveau driver Titleist TSR auprès de Fairway Jockey.

ACHETER MAINTENANT

Les Bois de parcours TSR1 est construit autour d’une conception légère similaire avec un profil global plus grand (180cc) que le TSR2. Il est également 20 grammes plus léger que le TSR2 avec une construction de tuyau qui aide à pousser le centre de gravité plus profondément pour favoriser un lancement plus haut avec plus de tolérance décentrée.

Le bois de parcours TSR1 de Titleist sous tous les angles.

Jonathan Mur/GOLF

Les améliorations apportées à la forme et à la pondération globales se traduisent par un moment d’inertie (MOI) supérieur de 15 % par rapport au TSi1 précédent.

“Lors de la conception des fairways TSR1, un lancement élevé était la priorité absolue”, a déclaré Josh Talge, vice-président du marketing des clubs de golf chez Titleist. «Nous voulions créer le fairway le plus haut et le plus indulgent possible. Le résultat permet une transition transparente du pilote TSR1 à l’extrémité supérieure du sac.

Bois de parcours Titleist TSR1, TSR2, TSR2+ et TSR3

350 $

Cliquez pour acheter un nouveau bois de parcours Titleist TSR auprès de Fairway Jockey aujourd’hui.

ACHETER MAINTENANT

Poursuivant avec le thème de lancement léger et élevé, le Hybride TSR1 dispose d’un profil plus large “semblable au bois” qui sert un double objectif. L’empreinte plus grande est censée inspirer confiance tout en permettant à un CG plus profond d’obtenir un lancement imposant.

L’hybride TSR1 de Titleist sous tous les angles.

Jonathan Mur/GOLF

“Suivant la demande croissante de fairways à loft plus élevé de la part des joueurs, les hybrides TSR1 sont les hybrides les plus “bois” que nous ayons jamais fabriqués”, a déclaré Talge.

À des fins d’ajustement, il convient de souligner que le manche accepte une pointe de fairway de 0,335″ et qu’il est un demi-pouce plus long que le TSi1 précédent. Plus long et plus léger conduit généralement à plus de vitesse et de hauteur, ce qui est exactement ce que vise Titleist avec ses hybrides légers.

Hybrides Titleist TSR1, TSR2 et TSR3

300 $

Cliquez pour acheter un nouvel hybride Titleist TSR de Fairway Jockey aujourd’hui.

ACHETER MAINTENANT

Envie de refaire votre sac pour 2023 ? Trouvez un emplacement approprié près de chez vous dans la société affiliée de GOLF Véritable golf de spécification. Pour en savoir plus sur les dernières nouvelles et informations sur les équipements, consultez notre dernier podcast entièrement équipé ci-dessous.

JWall

Jonathan Mur

Éditeur Golf.com

Jonathan Wall est GOLF Magazine et rédacteur en chef de GOLF.com pour l’équipement. Avant de rejoindre l’équipe fin 2018, il a passé 6 ans à couvrir l’équipement du PGA Tour.

Leave a Comment